Déshabillé : une vidéo tournée par Valérie Mréjen pour Made in France Première Vision

Après Marie-Ange Guilleminot l’année dernière, Made in France Première Vision poursuit sa collaboration avec des artistes prestigieux.
Pour cette édition 2017, c’est la vidéaste, plasticienne et écrivain française Valérie Mréjen qui mettra son talent au service du salon.

Depuis la fin des années 1990, cette ancienne pensionnaire de la Villa Médicis et de la Villa Kuyojama, s’inspire d’événements du quotidien dans ses récits et ses films. Avec un style faussement neutre, elle saisit les instants de vie, des souvenirs, des confidences, des descriptions réarrangées par la mémoire. La simplicité formelle qu’elle recherche sied parfaitement à l’image de la mode française dans le monde.

Pour Made in France Première Vision, l’artiste propose de rendre hommage aux vêtements et accessoires qui peuplent nos garde-robes et à l’influence que la mode exerce sur chacun d’entre nous au travers d’une série de récits filmés.

Valérie Mréjen a rencontré les gens qui font la mode, qui la fabriquent et la portent, des clients, visiteurs et exposants du salon. Elle les a interrogés sur une pièce marquante de leur garde-robe d’hier ou d’aujourd’hui. Un vêtement ou un tissu dont ils ont rêvé, qu’ils ont eu ou vu enfants, qui les a marqués dans leur métier, leur vie personnelle.

L’artiste a recueilli un ensemble d’histoires qui révèlent la façon dont on peut être touché par un vêtement. Comment une simple étoffe peut être chargée d’émotions, symboliser un passage, une transmission. Avec délicatesse, elle tisse au travers de ces différents regards, toute l’importance du lien entre les Français et la mode.

 

Pour patienter avant la découverte de l’œuvre dans son intégralité, nous vous dévoilerons à partir de demain et jusqu’au salon, des teasers de la vidéo…  restez connectés !