Le patronnage en France

La fabrication de modèles industriels commence avec un modèle de patron de base existant qui ressemble le plus étroitement à la vision du créateur. Intermédiaire entre la création et la fabrication, le modéliste conçoit les lignes et structures de montage du vêtement à travers la coupe à plat ou par moulage, à partir d’un mannequin. L’impact de la technologie dans ce domaine est de plus en plus grand. Un système de CAO, permet de décliner plus efficacement les variations de formes et de tailles des divers éléments qui composent un vêtement. La contribution française à cette technique n’est pas à démontrer : la traduction anglaise de perroquet – instrument de dessin permettant de tracer manuellement les courbes d’un patronnage – étant French curves !

Parmi les acteurs proposant aux maisons de luxe et aux studios des grandes marques leurs expertises et leurs services en matière de mise au point et de patronnage et de digitalisation, Lecarpentier est un bureau d’étude spécialisé dans le patronnage pour le prêt-à-porter et la confection de prototypes et de collections. Situé à Toutlemonde près de Cholet en Pays de la Loire, l’entreprise est équipée par Lectra avec Modaris et Diamino et offre de nombreux services : création d’après dessins, digitalisation, patronnage toile, gradation informatique, découpe cartons, placement de coupe, et tous types de conversions de fichiers.
Le salon Made in France Première Vision accueille chaque année une sélection d’acteurs qui proposent aux maisons de luxe et aux studios des grandes marques, leurs expertises et leurs services en matière de mise au point de patronnages et de digitalisation.

Crédit photo : © Première Vision / Nicolas Rodet