La fabrication de zips en France

L’invention de la fermeture à glissière a constitué un moment fort des avancées technologiques du XIXème siècle. Conçue par l’américain Whitcomb Judson en 1891, en France, c’est Émile-Maurice Hermès qui acquiert dans les années 1920 l’exclusivité de ses applications. Aujourd’hui, cette fermeture est si incontournable qu’on en oublierait presque toutes ses possibilités stylistiques : laiton, nickel, nylon ou encore aluminium pour les dents – coton et synthétique dans toutes les couleurs de l’arc-en-ciel pour les tresses – ouvrent le champ des possibles non seulement pour les créateurs de mode, mais aussi pour les ingénieurs et les designers industriels.
Spécialisée dans les systèmes d’attache depuis 1934, la société multinationale d’origine japonaise YKK a installé une unité de fabrication à Seclin, dans les Hauts de France, en 1972. Avec plus de deux millions de kilomètres de fermetures à glissière produits par an, que ce soit pour la mode, la maroquinerie, ou le secteur automobile, YKK investit dans la recherche et le développement pour concevoir des solutions quasiment sur-mesure pour ses clients.
Le salon Made in France Première Vision accueille chaque année une sélection d’acteurs qui proposent aux maisons de luxe et aux studios des grandes marques, leurs expertises et leurs services en matière d’accessoires pour l’habillement.

Crédit photo : © Première Vision / Nicolas Rodet